Environnement

Conduire à Strasbourg, pas sans vignette Crit’Air.

L’Eurométropole de Strasbourg a mis en place sur son territoire depuis le 1e novembre 2017 le Certificat « Qualité de l’Air », autrement appelée la vignette « Crit’Air », qui concerne l’ensemble des véhicules motorisés. Cet outil National a vocation à lutter contre la pollution, notamment due à des taux d’ozone élevés ainsi qu’aux particules fines. Les automobilistes, qu’ils soient français ou étrangers, souhaitant circuler dans l’agglomération Strasbourgeoise en période de pic de pollution, devront dès lors faire figurer la vignette sur le côté droit du pare-brise à l’avant de leur véhicule – voitures, motos, véhicules utilitaires, poids lourds, bus. La vignette allemande n’y sera en effet pas valable. L’Eurodistrict s’engage néanmoins pour une reconnaissance mutuelle des deux systèmes.

C’est tout particulièrement en hiver que l’on mesure, à Strasbourg, une concentration élevée de particules fines ; en été, le taux d’ozone monte parfois au-dessus des limites fixées par l’Union Européenne. Lors des journées à forte concentrations de polluants, une des mesures d’accompagnement de la ville consiste à baisser les tarifs de ses transports en commun afin d’encourager ses habitants à choisir un mode de transport plus écologique que la voiture.

Le dispositif de circulation différenciée, est une disposition complémentaire aux mesures déjà prises par le Préfet lors des épisodes de pics de pollution. Il s’ajoute notamment à l’abaissement des vitesses sur le réseau routier et autoroutier, mis en place les premiers jours. Si la situation le nécessite, la circulation différenciée viendra compléter ces mesures à partir du 4eme jour du pic de pollution, de 6 heures à 22 heures. Le dispositif s’appliquera sur l’ensemble du réseau routier de l’Eurométropole de Strasbourg. Des signalements portant l’inscription « Circulation Différenciée » informeront les citoyens de l’application de la mesure. L’Eurodistrict mettra également l’information en ligne, en direct, via sa page Facebook.

Il existe 6 classes de certificat qualité de l’air ; la vignette verte, par exemple, représente les véhicules les plus respectueux de l’environnement, comme les voitures électriques. Ainsi, selon le type de motorisation et la date de première immatriculation du véhicule, une vignette de couleurs est attribuée (verte, violettes, jaunes, orange, marron ou grise).

En renseignant les données relatives à son véhicule sur internet, il est possible de connaitre sa catégorie. Pour ceux qui se verrons attribuer une vignette marron ou grise, respectivement de catégories « Crit’Air » 4 et 5, ils sauront dès lors qu’ils ne pourront pas circuler dans l’Eurométropole de Strasbourg à partir du 4e jour d’un pic de pollution. Sont concernés par l’interdiction de circuler, entre autres, les voitures diesels de plus de 12 ans, les voitures à essence de plus de 21 ans, les véhicules motos diesel ou essence de plus de 13 ans, les véhicules utilitaires essence et diesel de plus de 20 et 12 ans, respectivement. Ainsi que les poids lourds essence de plus de 16 ans et les poids lourds diesel de plus de 8 ans.

 

Commander la vignette

Le prix d’acquisition du certificat « Crit’Air » est de 3.70 € auxquels s’ajoute le montant de l’acheminement par voie postale. La demande de certificat s’effectue via le site internet du gouvernement français. Pour commander votre certificathttps://www.certificat-air.gouv.fr/fr/demande-ext/cgu. Il est conseillé de ne pas faire confiance à des fournisseurs douteux sur internet, qui proposeraient la vignette à un prix plus élevé.

La validité de la pastille dépendra de sa lisibilité. Valable dans l’Eurométropole de Strasbourg, elle est également nécessaire pour circuler dans d’autres villes françaises telles que Paris, Grenoble ou Lyon. Lors de la mise en place du dispositif de circulation différenciée, le conducteur d’un véhicule circulant sans sa pastille « Crit’Air » s’exposera à des contraventions pouvant aller de 45 € à 135 € selon la taille et le type de véhicule.

Pour plus d’information :

www.certificat-air.gouv.fr et http://www.de.strasbourg.eu/de/home-de/

 

Situation en Allemagne

Depuis 2008, de plus en plus de villes aménagent des zones environnementales (« Umweltzonen », actuellement à Karlsruhe et à Freiburg).

Pour pénétrer dans ces zones environnementales, les véhicules (aussi s’ils sont immatriculés à l'étranger !) doivent obligatoirement posséder une vignette correspondante (apposée à droite sur la face intérieure du pare-brise). Contrairement à la circulation différenciée, cette mesure est permanente.
La vignette allemande (« Feinstaubplakette ») est valable pour toutes les zones environnement de toutes les villes allemandes.

En Allemagne, les vignettes sont disponibles dans les mairies à un prix de 5 euros. Les garages munis d'une licence de contrôle de gaz d'échappement, la DEKRA, le TÜV, la GTÜ et d'autres instances de contrôle technique ont aussi la permission de vendre les vignettes (en partie aussi sur internet). En France, ce sont les filiales de la DEKRA qui vendent les vignettes.

Une infraction au règlement entraîne une amende.

 

Contexte

Un taux d’ozone et de particules fines trop élevé est considéré comme dangereux pour la santé et peut par exemple mener à des difficultés respiratoires, notamment chez les personnes âgées, les enfants et les femmes enceintes. C’est pour ces raisons que la ville de Strasbourg annonce l’alerte pollution de l’air lorsque les valeurs limites sont dépassées.

actualités

L'Eurodistrict Strasbourg-Ortenau, constitué sous forme de Groupement Européen de Coopération Territoriale (GECT), est un territoire transfrontalier qui couvre l’Eurométropole de Strasbourg, les Co

La pollution de l’air est un phénomène qui nuit à la santé des citoyens de l’Eurodistrict et qui est difficile à concevoir, car souvent invisible à l’œil nu.

Le Groupe d'experts sur la prévention et la sécurité de l'Eurodistrict a de nouveau été présent à la Foire du Rhin supérieur cette année (du 30 septembre au 8 octobre 2017) à Offenburg.