Vie institutionnelle

Eurodistrict pour le siège du Parlement européen à Strasbourg - 2019

Une résolution pour le maintien du siège strasbourgeois du Parlement européen

A la suite des récents propos d’Annegret Kramp-Karrenbauer de supprimer des anachronismes existants et de concentrer le Parlement européen à Bruxelles, le Conseil de l’Eurodistrict Strasbourg-Ortenau a de nouveau souhaité réaffirmer son soutien du siège à Strasbourg.

Dans une résolution votée à l’unanimité, les membres du Conseil affirment que « le choix du siège à Strasbourg, ville symbole de la réconciliation franco-allemande et de la paix entre les peuples européens, ne témoigne alors point d’un anachronisme mais d’un rappel aux valeurs fondatrices même de l’Union européenne ». Après que le Conseil de l’Eurodistrict avait déjà prononcé son soutien au siège strasbourgeois en 2012, son Président et Maire de Strasbourg, Roland Ries, déclarait : « D’après les traités, le siège du Parlement européen est incontestablement à Strasbourg. Au vu du contexte du traité d’Aix-la-Chapelle, renforçant le socle européen que demeure le couple franco-allemand, en nous appuyant sur les territoires transfrontaliers et plus particulièrement les Eurodistricts, nous pensons qu’un renouvellement de cet engagement est nécessaire afin de souligner la symbolique et l’histoire de Strasbourg et défendre, à quelques semaines des élections européennes, une Europe de proximité, une Europe des citoyens. » C’est pour quoi il s’agit de maintenir le siège strasbourgeois. Dans l’éventualité de la concentration du siège du Parlement européen en un et unique lieu, les membres du Conseil se sont clairement prononcés pour l’établissement de celui-ci à Strasbourg, capitale européenne.

Projets votés pour 2019

Au-delà de cela ont été validés le budget annuel 2018 et le budget prévisionnel pour l’année 2019. Concernant le fonds réfugiés 2019, un appel à projet doté de 50 000 € pour la subvention de projets d’intégration pour des enfants réfugiés sur le territoire de l’Eurodistrict, le Conseil de l’Eurodistrict a validé au total 31 propositions de projet, dont 16 français et 15 allemands. Comme base d’une intégration réussie, une majeure partie des projets misent sur les thématiques de transmissions culturelles, linguistiques ou la découverte de la nature.

De plus, le Conseil s'est exprimé en faveur de la prolongation du projet INTERREG « Société Civile » jusqu’à fin 2021. Initialement, le projet des quatre Eurodistricts du Rhin Supérieur devait s’écouler fin 2019. Il s’agit lors de ce projet, dont l’Eurodistrict Strasbourg-Ortenau est porteur, de promouvoir l’animation de la société civile par l’organisation d’événements grand public (par exemple le Vélo Gourmand) et de forums thématiques (par exemple sur la qualité de l’air). Parallèlement, des porteurs de microprojets sont accompagnés lors de la réalisation de leurs projets.

En outre, a été statué une coopération avec l’IHK Südlicher Oberrhein pour le profiling professionnel de l’Eurodistrict Strasbourg-Ortenau et par ce fait un élargissement du dispositif d’orientation professionnelle. Dorénavant, le test ne sera pas juste proposé à des groupes scolaires mais également à des personnes individuelles et pourra être utilisé au-delà du territoire de l’Eurodistrict Strasbourg-Ortenau par l’IHK Südlicher Oberrhein.

Réforme institutionnelle de l'Eurodistrict Strasbourg-Ortenau

Enfin, dans le cadre de la réforme institutionnelle de l’Eurodistrict votée en décembre 2018, la réduction des membres du Conseil a été fixé pour entrer en vigueur à partir des élections municipales du Bade-Wurtemberg en mai 2019. Le Conseil de l’Eurodistrict sera donc constitué de 30 représentants, 15 au titre de la partie française et 15 au titre de la partie allemande. Aussi, l’instance décisionnelle délégante doit nommer un suppléant personnel pour chaque représentant, ce qui mènera à un Conseil comptant au total 60 représentants politiques des communes de part et d’autre du Rhin.

diaporama

actualités

L’année 2018 fut une année particulièrement riche pour l’Eurodistric

Une résolution pour le maintien du siège strasbourgeois du Parlement européen

ADEUS et ses partenaires organisent le 27 février 2019 à Strasbourg la conférence « Quels enjeux pour un es