Environnement

Atmo-Vision – 2020

La pollution atmosphérique ne connaissant pas de frontières nationales, une réponse transfrontalière doit y être apportée. C’était l’objet du projet INTERREG « Atmo-Vision », piloté par ATMO Grand-Est et lancé en 2018 par le groupe de travail « qualité de l’air » de la Conférence du Rhin Supérieur et terminé fin 2020.

L’objectif du projet était de créer des outils harmonisés afin d’obtenir une base de données unifiée pour développer des stratégies communes de réduction de la pollution. Atmo-Vision a abordé trois thématiques phares : la pollution de l’air, les gaz à effet de serre et l’énergie.

Concrètement, plusieurs actions ont été menées dans le cadre du projet Atmo-Vision :

  • Des inventaires sur la consommation et la production d’énergie, les émissions de gaz à effet de serre ou encore sur la qualité de l’air ;

  • Des mesures de polluants et de la qualité de l’air en général, notamment grâce au déploiement de microcapteurs ;

  • Des études sur l’origine à la fois géographique et sectorielle des polluants ;

  • Un volet sensiblisation et développement d'outils pédagogiques ;

  • Des évaluations des mesures prises dans le Rhin Supérieur pour améliorer la qualité de l’air.

Enfin, une charte d’engagement pour l’atmosphère à destination de toutes les administrations, institutions et entreprises du Rhin Supérieur a été développée. Cette charte permet de valoriser l’engagement des institutions qui l’ont signée, mais aussi de fédérer le réseau ainsi créé autour de l’objectif commun de réduire la pollution de l’air.

L’Eurodistrict Strasbourg-Ortenau était un partenaire cofinanceur du projet Atmo-Vision, et y a contribué à hauteur de 5 000 euros par an.

Pour plus d'informations et la présentation des résultats : https://atmo-vision.eu/ 

 

(c)Pixabay-phtorxp