Mobilité

SuMo-Rhine – 2018

Le projet INTERREG « SuMo-Rhine – Promotion de la mobilité durable dans la région du Rhin supérieur » a été lancé le 1er juillet 2018 avec pour objectif d’aider les communes de la région du Rhin supérieur à développer le transport transfrontalier durable. Pour ce faire, le projet prévoit l’élaboration d’un système d’indicateurs pour évaluer les transports transfrontaliers existants. Cela permettra aux responsables politiques d’améliorer et de compléter l’offre de transports transfrontaliers pour la rendre plus efficace et moins polluante.

En effet, si le secteur du transport est essentiel pour la cohésion, la compétitivité et la qualité de vie de la Région du Rhin Supérieur, il occasionne des coûts élevés et d’importantes émissions polluantes. Le transport de personnes et de marchandises représente 32% des émissions nationales gaz à effet de serre en Suisse, 31% en France et 20% en Allemagne. Quant au transport routier, il contribue également aux émissions de particules fines, nocives pour la santé de la population.

C’est pourquoi il paraît nécessaire de développer la mobilité durable, y compris transfrontalière, car ces enjeux ne s’arrêtent pas aux frontières nationales. « SuMo-Rhine » a pour ambition de faire de la région du Rhin supérieur un modèle pour le développement de transports communs multinationaux dans d’autres régions frontalières européennes.

« SuMo-Rhine » est géré et coordonné par l’Institut Franco-Allemand de Recherche sur l’Environnement et de nombreuses universités du Rhin Supérieur sont partenaires de ce projet, qui devrait être achevé à l‘été 2021.

En tant que partenaire associé, l’Eurodistrict Strasbourg-Ortenau peut partager son l’expertise de son groupe d’experts mobilité et ses expériences des différents projets tel que le Bus Eurodistrict mis en place en 2017 entre Erstein et Lahr pour les travailleurs transfrontaliers.

 

(c) SuMo-Rhine