Participation citoyenne

Roland Ries nouveau Président de l'Eurodistrict / Réforme institutionnelle - 2018

Lors de la séance du 6 décembre 2018, les membres du Conseil de l’Eurodistrict ont adopté de nouveaux statuts et élu Roland Ries, Maire de Strasbourg, comme nouveau Président de l’Eurodistrict pour les deux ans à venir. 

C’est un bilan positif qu’a dressé le Président sortant de l’Eurodistrict, Frank Scherer, lors de son discours sur l’évolution de l’Eurodistrict Strasbourg-Ortenau pendant les deux dernières années. Durant ce mandat, Frank Scherer a misé sur la continuation de projets performants, mais aussi sur le développement de nouvelles propositions concrètes et ambitieuses afin de faire avancer l’Eurodistrict.

Suivant ce credo, des jalons politiques importants ont été posés sous la présidence de M. Scherer : en vue du renouvellement du Traité de l’Élysée prévu pour début 2019, le Conseil de l’Eurodistrict a pris position et formulé des propositions concrètes sur la coopération transfrontalière et le rôle des Eurodistricts. Ainsi, la résolution adoptée lors de la réunion du Conseil le 14 juin 2018 revendiquait entre autres l’attribution de compétences propres, utiles et concrètes à l’Eurodistrict Strasbourg-Ortenau. Comme l’explique Frank Scherer : « Le nouveau Traité de l’Élysée constitue une chance historique pour nous de faire évoluer l’Eurodistrict Strasbourg-Ortenau vers une collectivité territoriale dotée de compétences propres significatives, toujours dans l’objectif d’agir de façon encore concrète et plus proche du citoyen, par-delà la frontière ». Afin de permettre aux instances politiques de l’Eurodistrict de mener un travail plus efficace et plus proche du citoyen, Frank Scherer a également lancé la réforme institutionnelle votée le 6 décembre 2018 par les membres du Conseil. L’objectif de cette réforme interne est de mieux proportionner le rapport entre les efforts entrepris et les résultats obtenus, tout en garantissant une plus grande place à la participation citoyenne. La réforme prévoit à ce titre une rationalisation des instances politiques de l’Eurodistrict ainsi qu’une plus grande implication de la société civile dans leur travail (cf. encadré en bas du document). Dans son discours de fin de mandat, Frank Scherer a notamment remercié le groupe de travail politique, composé de membres du Conseil de l'Eurodistrict, pour son implication.

D'importants succès ont également été enregistrés au niveau des projets réalisés : « C’est bien de cela qu’il s’agit dans l’Eurodistrict : développer et mettre en œuvre des projets permettant aux citoyens de ressentir la plus-value de l’Europe dans leur quotidien », a déclaré Frank Scherer. « Je me réjouis tout particulièrement que nous ayons su faire éclore des projets précurseurs très concrets, comme par exemple notre bus Eurodistrict entre Erstein et Lahr ou encore notre campagne primée ‘Coffee to go nochemol’ avec le développement de conditions d'hygiène transfrontalières. Grâce à ces projets, l’Europe a fait un pas vers les citoyens de l’Eurodistrict. »

Une autre priorité de la présidence du Landrat Frank Scherer était l’implication des jeunes dans l’Eurodistrict : « Mon objectif était de me concentrer beaucoup plus sur les jeunes. Je me réjouis que nous ayons pu créer de nombreuses occasions d’échanges constructifs avec les plus jeunes de notre région, que ce soit dans le cadre de notre rencontre élus-citoyens pour les jeunes jusqu’à 25 ans, ou de notre bourse aux projets annuelle pour les acteurs jeunesse. »

 

Le président sortant Frank Scherer a adressé ses remerciements au Secrétariat général réuni autour d'Anika Klaffke, ainsi qu’aux membres du Conseil et du Bureau pour leur soutien et leur travail – tout particulièrement à l'ancienne maire d'Offenburg, Edith Schreiner, elle aussi un ardent défenseur de l’idée transfrontalière. Son successeur à la Mairie de la ville d’Offenburg, Marco Steffens, a été élu nouveau représentant politique d’Offenburg au sein du Bureau de l’Eurodistrict.

 

Roland Ries, de nouveau élu Président de l’Eurodistrict par les membres du Conseil, tourne son regard vers l’avenir de l’Eurodistrict : « L’Europe est aussi et surtout une affaire locale. C’est pourquoi je suis déterminé à ce que l’Eurodistrict devienne un élément incontournable du paysage institutionnel local et un véritable concentré d’Europe qui vise à faciliter et améliorer la vie quotidienne de ses citoyens ».  Pour 2019, l'accent continuera d'être mis la culture et la mobilité, deux thèmes introduits par son prédécesseur et retenus par le Conseil.

Concernant la mobilité, le Conseil s’est prononcé en faveur d’une prolongation du service régulier spécialisé entre les villes d’Erstein et de Lahr en attendant la mise en place d’une ligne régionale. Après un an et demi de service, le bus Eurodistrict, introduit en avril 2017 et financé par l’Eurodistrict, dresse un bilan positif avec un nombre d'usagers en constante augmentation. Une étude réalisée à la demande de l’Eurodistrict avait déjà confirmé le potentiel d’une ligne de bus régionale, tant pour les travailleurs frontaliers que pour les flux liés aux commerces et aux loisirs.

 

Dans le domaine de la culture, outre le financement de projets culturels franco-allemands, l'organisation d'un forum culture est prévue pour l'automne 2019, qui vise à réunir des acteurs des deux côtés du Rhin autour de la culture des jeunes. 

 

De plus, l'Eurodistrict continue de mettre l'accent sur l’implication et la mise en réseau transfrontalière de la société civile. Ainsi, le fonds scolaire pour la promotion du bilinguisme, de plus en plus sollicité grâce à une communication efficace, a été augmenté de 30 000 à 50 000 €. Le fonds réfugiés de l’Eurodistrict doté de 50 000 € a été renouvelé pour l’année 2019. Jusqu’au 1er mars 2019, les porteurs de projets intéressés peuvent déposer une demande de subvention pour des projets d’intégration à destination de jeunes réfugiés âgés jusqu’à 25 ans. Au cours des trois années précédentes, 63 projets d’intégration ont déjà bénéficié de ce fonds.

actualités

Lors de la séance du 6 décembre 2018, les membres du Conseil de l’Eurodistrict ont adopté de nouveaux statuts et élu Roland Ries, Maire de Strasbourg, comme nouveau Président de l’Eurodistr

Depuis le 29 avril 2017, vous pouvez vous rendre de Strasbourg à Kehl en tram.

Que fait l'Eurodistrict Strasbourg-Ortenau?